Après  le thé, le café est la boisson la plus consommée dans le monde. En France, on estime que 1.500 tasses de café sont bues chaque minute. Ce qui représente, pour notre seul pays, 330.000 tonnes par an !

L’histoire du café remonte, selon la légende, à la fin du premier millénaire après J-C. En ces temps-là, dans la province de Kaffa, en Ethiopie, un jeune berger constate que ses chèvres sont plus vivaces que d’habitude lorsqu’elles broutent certaines baies.
Plus tard, des moins ont eux-mêmes goûté aux fruits du caféier. Mais, les trouvant trop amers, ils les jetèrent dans un feu. Ils constatèrent alors qu’une odeur agréable se répandait autour du feu. A partir des fruits ainsi torréfiés, ils firent une infusion qu’ils trouvèrent si délicieuse qu’ils l’ont considérée comme un cadeau de Dieu. En effet, elle leur permettait de rester éveillés pendant la prière.
Il faudra attendre le 11ème siècle pour que le café arrive en Arabie. Ce breuvage fut appelé quawah (l’excitant) car son effet stimulant était apprécié des populations. Celles-ci le baptisèrent « le vin de l’islam » puisque le véritable vin était interdit aux croyants.
Aux 15ème et 16ème siècles, le café avait envahi toute l’Afrique, l’Asie, mineuse, la Syrie, l’Egypte, la Turquie. Les premiers cafés ouvrent en 1530 à Damas et à Alep.

Le café arrive en Europe

Les premiers sacs de cafés sont apportés en Europe  par les marchands vénitiens. Très rapidement le café s’impose comme nouvelle boisson dans les grandes villes européennes. A Vienne, ce sont les Turcs qui, en 1683, oublient 500 sacs de café en se retirant de la ville qu’ils renoncent à conquérir. Un commerçant polonais eut l’excellente idée d’ouvrir le premier café de Vienne. La culture du caféier se répand dans le monde entier au 18ème siècle. Une plante est même offerte à Louis XIV en 1714.

L’évolution du café au 20ème siècle

Au début du 20ème siècle, le café est essentiellement produit au Brésil. Aujourd’hui encore l’Amérique du Sud concentre une grande partie de la production mondiale soit environ 150 millions de sacs par an.
La torréfaction du café ne se fait plus artisanalement mais l’industrie propose un produit fini.
En 1901 le Dr Satori Kato, un Japonais, invente la poudre de café soluble.

En 1938 la société Nestlé distribue des dosettes de café instantané. Suivront des machines à café que l’on installe dans les bars puis dans les administrations et les entreprises. La pause-café est un rituel qui s’impose dans toutes les civilisations et sous toutes les latitudes.
Le petit noir est désormais l’une des boissons les plus consommées dans le monde.

bf09dff20902792efc627e0e8e6959fd33333333333333